DOSSIER TACK’ULTURE : SPÉCIAL LYON

Réalisé par Pierre Chenoune-Liraud.

TACK te propose une visite de quelques un des jolis coins culturels de Lyon. Ce dossier illustré revient sur les monuments symboliques de l’histoire de la ville et maîtres des évènements organisés au sein de celle-ci. On te laisse organiser ton prochain voyage.

Pour commencer, voici la Primatiale Saint-Jean-Baptiste construite de 1175 à 1480 dans le quartier Saint-Jean du Vieux Lyon dans le cinquième arrondissement. La primatiale sert de toile de fond pour les différentes projections lumineuses de la fête des lumières. Cette année, elle devrait se tenir du 5 au 8 décembre. Chaque année plus de 1,5 Millions de visiteurs font le déplacement pour admirer les différents plateaux lumineux proposés.

La Fontaine Bartholdi située place des Terreaux dans le premier arrondissement. Elle a été construite par Auguste Bartholdi, sculpteur de la statue de la liberté. Inaugurée en 1892 sous son appellation originelle de « Char triomphal de la Garonne » elle conserve finalement le nom officiel final « Les fleuves et les sources allant à l’océan ». On y voit une femme sur un char tiré par quatre chevaux. 

La Villa Lumière a été habitée par Antoine Lumière puis par ses fils Auguste et Louis, inventeurs du cinématographe. La villa se situe dans le quartier de Monplaisir dans le huitième arrondissement de Lyon. Elle abrite aujourd’hui le musée et institut Lumière, organisateur du célèbre festival Lumière.

Voici la Chapelle du Grand Hôtel Dieu appartenant anciennement à l’Hôpital de l’Hotel Dieu, un des premiers hôpitaux lyonnais fondateur des hospices civiles de Lyon avec l’hôpital de la Charité situé place Bellecour, dont il ne reste plus que le clocher. Le Grand Hôtel Dieu est maintenant un centre commercial de luxe. 
La Chapelle se situe dans le quartier de Bellecour, sur la presqu’île de Lyon, dans le deuxième arrondissement. 

Anciennes reliques conservées de la faculté de pharmacie, anciennement située dans l’Hotel Dieu. 

La Basilique Notre Dame de Fourvière située sur la colline de Fourvière, dite « colline qui prie », dans le cinquième arrondissement.  C’est un emblème lyonnais par excellence, elle rend hommage à la Vierge Marie, particulièrement aimée des lyonnais. Construite entre 1872 et 1884 elle domine Lyon et est visible depuis tous les arrondissements. Un clocher avec une statue en or de la vierge Marie s’élève à droite de la basilique, mais en est détachée. Elle est le monument le plus visité de Lyon avec environ deux millions de visiteurs par an. 

L’Intérieur de la basilique est composée de diverses chapelles, dont la Chapelle Saint-Thomas est la plus vaste. Toute la basilique ou presque est recouverte de peintures et de dorures. 

Les serres du parc de la tête d’or, où l’on peut découvrir la flore de tous les continents.  Le parc de la tête d’or est le plus grand parc urbain de France, composé de divers jardins, serres, d’un parc animalier, d’un lac (au fond duquel se trouve une tête de Christ en or, laquelle est l’origine du nom du parc.) et moult autres choses attirant les visiteurs. Il est situé dans le sixième arrondissement.

Le Musée des confluences, au confluence de la Saône et du Rhône, à la pointe de la presqu’île situé dans le deuxième arrondissement. C’est un Musée d’art, d’histoire, d’histoire naturel … Il accueille de nombreuses expositions temporaires et permanentes.  Il été construit pour avoir la forme d’un nuage. Il est fait de verre et d’acier. De nombreuses conférences, spectacles, récitals sont organisés dans le musée. 

Les Expositions actuelles : « Traces du vivant », « L’univers a l’envers », « Origines, les récits du monde », « Sociétés, le théâtre du monde », « Eternités, visions de l’au-delà »…

L’Hôtel de Ville de Lyon se trouve place des terreaux dans le premier arrondissement. L’édifice est orné de beaucoup de sculptures et fioritures baroques. Le lion, symbole de la ville, est très présent sur la façade. Un clocher avec carillon est situé en arrière de la façade, dans la cour intérieur. 

Un des nombreux salons de réception de l’Hotel de Ville de Lyon, orné de nombreux lustres, dorures et fresques.

On continue avec l’Opéra de Lyon et l’un de ses salons, il est place de la comédie dans le premier arrondissement. On peut voir huit muses s’élever sur la façade.

On termine avec l’intérieur de La Chapelle de la trinité, très célèbre pour les concerts à la bougie qui s’y tiennent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :