Buda Pest

par Pierre Chenoune-Liraud

Aujourd’hui capitale hongroise, la ville de Budapest que l’on connaît comme n’étant qu’une seule et même ville, s’est longtemps avérée être trois villes voisines, Buda, Pest et Obuda.

La perle du Danube, comme on la surnomme, est bien empreinte d’histoire. De ces trois villes concurrentes, séparées par le Danube, est né celle que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de Budapest.  

À partir de quand, dans l’histoire, avons-nous pu parler de Budapest en tant que telle ?  

Il faut, pour cela, remonter au XIXème siècle, plus précisément en 1873, année où les trois villes de Buda, Pest et Obuda fusionnent pour donner ainsi naissance à la métropole de Budapest, telle que nous la connaissons. Bien qu’en réalité, cette idée avait déjà germé dans l’esprit des Hongrois dès 1849 où une première fusion avec une administration commune s’opère sous l’impulsion d’un gouvernement révolutionnaire. Elle est finalement révoquée à la suite de la reconstitution de l’autorité des Habsbourg. C’est donc bel et bien en 1873 que la fusion de ces trois villes prend vie définitivement. 

Pourquoi ces trois villes ?  

À l’époque déjà, Buda était la capitale de la Hongrie, mais n’était ni la ville la plus grande, ni la plus peuplée, à la différence de Pest. 

A priori, peu d’explications sont trouvables concernant la fusion de ces trois villes. Il faut alors regarder l’histoire à l’envers et voir quelles conséquences cette fusion et le redécoupage administratif a pu avoir.

L’Histoire nous apprend alors qu’à la suite de cette fusion, Budapest la nouvelle-née se trouvait être la plus grande ville, tout comme la plus peuplée de Hongrie, ce qui la propulsa au rang de seconde capitale de l’empire austro-hongrois, après Vienne. La  ville, de surcroît, devint une véritable ville mondiale et prit un poids considérable dans toute l’Europe. Riche de son patrimoine culturel développé et de son économie, la ville de Budapest sut jouir d’une réelle croissance démographique et économique. 

Quelles conséquences cette fusion a eu sur le long terme ?  

Dès la fusion des trois villes, Budapest est devenue une ville aux dimensions très importantes pour la Hongrie. Mais à partir de 1920 et du traité de Trianon qui « expropria » la Hongrie d’une partie de son territoire, la répartissant dans les pays alentours tels que la Serbie, la Roumanie ou la Croatie, Budapest devint une  véritable mégapole à l’échelle de la nouvelle Hongrie, considérablement réduite par ledit traité.  

Aujourd’hui, Budapest est parmi les capitales les plus dynamiques et importantes d’Europe. De son prestige de capitale, elle assure le rôle de siège des institutions politiques du pays, notamment avec le célèbre Parlement hongrois bordant la rive gauche du Danube. Budapest est aussi un pôle économique très important, ainsi qu’un espace culturel reconnu, attirant chaque année 4,3 millions de touristes, désireux de découvrir le Bastion des Pêcheurs, le Pont à Chaînes, le Château de Budapest, la basilique Saint-Stephen…  

La capitale hongroise a ainsi su bénéficier grandiosement de cette fusion, lui apportant un renouveau considérable, à elle, ainsi qu’à la Hongrie toute entière.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :