La Dame de la Garonne

par Bras Cubas

Elle la regarde encore,

Cette tombe coulante

À l’apparence de rivière :

Al Pouessi veille encore

Pour les âmes nageantes

Couchées en chaînes

Au fond de la Garonne.

Sous ses yeux pétrifiés sur l’horizon,

Se baladent dormants et souriants

Les aveugles ; les sourds ; les muets.

Pour Al Pouessi et les cent cinquante

Mille esclaves noyés sous la Garonne,

Ces passants s’appelaient les “Maîtres”.

Mais entre eux – les aveugles, sourds et muets – ils s’appellent autrement :

Entre eux, ils s’appellent les “Bordelais”.

À la Bibliothèque Mériadeck,

Il existe un espace vert,

Tout un étage exclusif

Dédié aux “Bordelais”.

Avez-vous déjà bu leur rouge,

Leur teint et leur blanc

Dans leurs tasses transparentes

Pleines du plus cherché des chers

Du plus savoureux des vins ?

Saviez-vous que les Bordelaises

Ne sont jamais habillées à jour

Car ce sont elles qui déclenchent les tendances

Et les tissus du fil de soie de la mode ?

Si jamais vous venez faire une visite,

N’oubliez pas de vous rendre

À la Place de la Bourse

Et de vous-voir et de vous plonger

Sur leur merveilleux Miroir !

Mais attention…

… Ne baissez pas votre garde ;

Ne laissez pas votre regard vous voir

Sur le reflet de l’eau…

Et faites encore plus attention,

Ô Passant, pour ne pas commettre l’erreur

De ne pas passer assez loin d’Elle !

Ah oui ! Elle…

Cette Dame déchaînée

Au regard pétrifié.

Soyez vigilant pour ne pas tomber vos yeux

Sur la même tombe à laquelle veillent

Ceux de la Dame.

Faites-moi confiance, Ô Passant,

Vous ne voulez pas voir ce que voient

Les yeux d’Al Pouessi :

Vous ne voulez pas voir les monnaies d’or

Et les chaînes d’argent qui traînent encore

Leur sang sous la Garonne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s