Gabbeh , un film de Mohsen Makhmalbaf

critique par Heolruz Difficile est la définition du travail. D’abord au cinéma mais surtout dans tout l’art puisqu’il est difficile d’associer à un peintre les grands efforts qu’il entreprend pour faire ses tableaux. Ce que j’entends par cette difficulté de définition c’est que l’on s’imagine le pinceau de l’artiste voguer naturellement sur la toile. CommeLire la suite « Gabbeh , un film de Mohsen Makhmalbaf »

D’une nostalgie « projetée » à une nostalgie « réelle », la musique comme objet d’une époque.

par Hugo Verdier Le confinement a ouvert une étrange faille vers le passé et une vague de souvenirs pour notre génération, c’est les années 2000 qui semblent ressurgir – à l’heure où j’écris, Jena Lee a annoncé son retour et Helmut Fritz est déjà revenu. Cela m’a intéressé, je vais donc vous parler, sans partirLire la suite « D’une nostalgie « projetée » à une nostalgie « réelle », la musique comme objet d’une époque. »

La Grèce, le pays du souvenir.

par Pierre Chenoune-Liraud Riche d’une histoire qui constitue pour beaucoup l’Histoire, la Grèce est incontestablement une des plus anciennes civilisations de notre monde. En ces terres d’Europe du Sud-Est qui virent naître la démocratie, partez à la rencontre des souvenirs indélébiles que porte la Grèce en elle. En vous rendant en sa capitale, Athènes, tirantLire la suite « La Grèce, le pays du souvenir. »

EMBRASSER LES CODES OU SE RÉINVENTER ? LE GAME DESIGN À L’ÉPREUVE DE LA NOSTALGIE

par Théo Toussaint Quels jeux vieillissent le mieux ? Le remake d’une oeuvre ou la reprise d’un genre éculé doit-il nécessairement s’accompagner d’un changement profond des mécaniques de jeu, ou faut-il laisser le gameplay « dans son jus » pour participer à l’immersion dans une temporalité ? Certains des lecteurs de Tack ont sûrement grandi en découvrantLire la suite « EMBRASSER LES CODES OU SE RÉINVENTER ? LE GAME DESIGN À L’ÉPREUVE DE LA NOSTALGIE »

Laissez tomber certains masques…

par Maeva Trouilh La vie n’est pas un éternel bal masqué et pourtant, régulièrement, nous portons un masque. Il ne se voit pas, il est difficile à quitter. Nous essayons avec ce masque d’être au plus proche de ce que les autres veulent que nous soyons. Des fois, cela nous déçoit même, nous devons mettreLire la suite « Laissez tomber certains masques… »

Analyse de la ludographie de Edmund Mcmillen

par Bastien Silty Durant l’année dernière, on a pu aborder un grand nombre de sujets, voir un grand nombre de jeux indépendants, les étudier et percevoir leur beauté. On a étudié tous ces jeux en les sortant de la ludographie de leurs auteurs. La ludographie se dit d’une étude de l’ensemble des œuvres d’un artiste.Lire la suite « Analyse de la ludographie de Edmund Mcmillen »

Sea Of Solitude : la mer, la peur, l’acceptation et le dépassement de sa condition

par Bastien Silty Personnellement, je ne suis pas un grand fan de l’été, je vois en cette saison une immensité de temps que nous sommes forcés à remplir par des actions futiles dont la seule utilité serait de sortir de son quotidien. Cette idée n’est pas forcément méprisable, mais dans ma vie l’été à toujoursLire la suite « Sea Of Solitude : la mer, la peur, l’acceptation et le dépassement de sa condition »

Soy Cuba, un film de Mikhaïl Kalatozov

critique par Heolruz On peut trouver de la nostalgie dans la majorité des films que l’on regarde, c’est un sentiment parfois mélancolique qui est lié au passé. J’en fais cette définition car je vous ai fait parvenir une critique d’un des films de Takeshi Kitano dans un précédent numéro, un réalisateur qui pour moi incarneLire la suite « Soy Cuba, un film de Mikhaïl Kalatozov »

DCEASED : Quand les super-héros font face aux zombies

par Théo Toussaint En Février 2020, DC Comics publiait en France une histoire alternative inédite nous transportant dans un univers sombre et violent, où l’intégralité des protagonistes de la Ligue de Justice se retrouvait confrontés à un virus mortel transformant la population en mort-vivants. Un an plus tard, que retenir de DCEASED, cette œuvre troublanteLire la suite « DCEASED : Quand les super-héros font face aux zombies »

Pensez, osez, parlez !

Là est la première difficulté que l’on rencontre lorsque l’on souhaite s’exprimer en public : le public. J-P. Sartres lui-même disait que « l’enfer, c’est les autres », les autres qui vous jugeront, analyseront, qui décortiqueront vos dires pour les retourner contre vous, qui, par leurs expressions faciales vous diront « vas-y, c’est bien ce que tu dis, continue ! » ou au contraire « arrête le massacre ! heureusement que le ridicule ne tue pas ». MaisLire la suite « Pensez, osez, parlez ! »